mercredi 19 décembre 2012

Plus de paraben dans les cosmétiques, oui mais !


Les parabènes n’entrent plus dans la composition des produits cosmétiques, pourtant ces derniers montrent encore des signes de toxicité. En lieu et place des molécules bannies, le conservateur nommé méthylisothiazolinone induirait des irritations et des eczémas. Méfiance donc.

Un nouveau conservateur utilisé très largement dans les cosmétiques en remplacement des parabènes entraîne un nombre croissant d'irritations et d'eczémas, selon la Société française de dermatologie (SFD ).

Présente dans les produits de toilette (lingettes nettoyantes, savons,shampoings), les produits ménagers (produits vaisselle, liquides nettoyants des surfaces) et dans les produits professionnels, la méthylisothiazolinone (MIT) a remplacé les parabènes, accusés d'être des perturbateurs endocriniens.

« Nous constatons des réactions de plus en plus fréquentes à ce nouveau conservateur, en particulier des eczémas de contact », précise mercredi le docteur Brigitte Roy-Geffroy, la directrice exécutive de la SFD, en se basant sur des indications fournies par le réseau de vigilance en dermatoallergologie (Revidal).

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire