mardi 4 décembre 2012

1er essai un peu en retard du top coat python de Bourjois


3 ans après tout le monde j'ai enfin acquis et essayé le top coat python de Bourjois .







Verdict

Je le trouve un peu difficile à dompter car il ne faut pas se tromper sur la base de vernis c'est à dire choisir une teinte qui ne modifiera pas la couleur du top coat car comme vous pouvez le voir ci-dessus avec un gris bleuté le top coat a viré au prune.
 Et surtout sur l'épaisseur du top coat pour savoir quel rendu cela va donner.
En fait ce top coat n'est joli qu'après plusieurs applications .

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire